Sur le papier Main Street prêtait à la circonspection plus qu'autre chose, les hommages constants que le Royaume chinois devait rendre au Magic Kingdom originel de Californie faisaient plus figure de pâles prétextes à l'économie qu'autre chose. Sur le papier toujours, on s'imaginait plus l'Oncle Picsou tirant les ficelles, plutôt que Mickey (aucune offense cela dit, Balthazar restera à jamais mon canard préféré ^^).

Qu'en est-il du résultat final ? Une chose est certaine, l'habitué de Disneyland Resort ne sera pas dépaysé une seconde quand il verra la silhouette de Main Street Station, abstraction faite des montagnes en arrière plan l'illusion sera totale, même l'inscription "Hong Kong" se fait particulièrement discrète et ne se remarque qu'une fois qu'on approche ! Les façades sont un peu dépouillées et apaisent plus qu'elles n'excitent (N'avez-vous jamais remarqué comme le fourmillement de détails de Main Street à Paris stimule inlassablement tout vos sens ?). Ce n'est pas autant le cas sur l'île de Lantau et pourtant, on est tenté de dire que... ce n'est pas grave. Un tableau modeste peut-être mais qui reste beau, tranquille, subtil, pastel... Cliquez ici si vous en doutez.

On retrouve notamment tous les ingrédients qui font le charme du lieu à commencer par les devantures des magasins, connues pour leurs fameuses fenêtres dédicacées, autant d'hommages cachés à quelque grands noms :